Mission Karl Olive sur « l’insertion des jeunes des quartiers par le sport » pour l’instant rien de nouveau. Est-ce un problème ?

Missionné par le président Emmanuel Macron la semaine où tout s’est accéléré pour le sport dans quartiers, La semaine médiatique du sport dans les cités : 3 visions 3 époques ? Karl Olive, le maire de Poissy a tenu une conférence de presse avant hier vendredi 10 décembre

Selon le Parisien « Depuis deux mois, Karl Olive a sillonné la France, auditionné les ministres et les principaux acteurs du sport, comme le CNOSF (présidé par sa sœur Brigitte Henriques) ou l’Agence nationale du sport, rencontré les grands patrons (de Decathlon, Nike…), des élus, des clubs. « Chacun joue dans son couloir, mais il faut un guichet unique » »

Selon Olbia Karl Olive a présenté plusieurs pistes

  • Un « guichet unique  » des aides
  • Réduire le prix des licences
  • L’ouverture des gymnases communaux et bâtiments scolaires en soirée
  • Des « fonds de dotation fléchés » dans les quartiers
  • le mécénat de compétence
  • La mise en place d’un « triangle d’or » : ville, club, éducation nationale par le biais de conventions tripartites
  • L’accompagnement à l’emploi par le mentora
  • Tiers lieux sportifs à mettre en place avec des syndicats de bailleurs

Rien de nouveau donc pour l’instant toutes ces mesures ou préconisations sont déjà connues .

Toutes les mesures annoncées sont connues

  • Un « guichet unique  » des aides : c’était la finalité de la nouvelle gouvernance du sport sur les territoires … ça devient une arlésienne
  • Réduire le prix des licences : le pass sport
  • L’ouverture des gymnases communaux et bâtiments scolaires en soirée : c’est dans la PPL sport
  • Des « fonds de dotation fléchés » dans les quartiers : proposé par Paris 2024
  • le mécénat de compétence : proposé par sport dans la ville
  • La mise en place d’un « triangle d’or » : ville, club, éducation nationale par le biais de conventions tripartites : idée proposée il y a déjà quelques temps et matérialisée dans le schéma ci-contre et idée fondatrice des citées olympiques
  • L’accompagnement à l’emploi par le mentora : dispositif proposé par l’APELS avec les coachs d’insertion par le sport
  • Tiers lieux sportifs à mettre en place avec des syndicats de bailleurs : idée de la FF Judo avec son plan 1000 DOJO

Mais est-ce un problème ?

Ce qu’on peut attendre d’une mission flash comme celle-ci ce n’est pas de l’innovation. C’est de la communication. D’ailleurs conférence de presse , colloque à l’assemblée nationale le 17 décembre avant la remise du rapport en janvier. Assez inédit. Efficace ? on verra

Ce qu’on peut attendre d’une mission flash comme celle-ci de la sensibilisation sur ce qui fonctionne et surtout ce qui fonctionne pas.

Par exemple la mesure 20 du rapport gouvernance du sport #20 l’intégration obligatoire du sport dans les contrats de ville a fait l’objet d’une circulaire interministérielle « Sports-Villes-Inclusion », signée le 19 avril 2019 par Roxana Maracineanu, ministre des Sports, et Julien Denormandie, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement. Il s’agit d’une circulaire d’application, prise pour la mise en œuvre de la circulaire du Premier ministre du 22 janvier 2019 sur la prorogation des contrats de ville, qui prévoit les conditions d’intégration de l’action sportive au sein des contrats de ville et de leurs financements. Quel a été son impact ?

La pédagogie en politique c’est l’art de la répétition … et l’important en politique c’est d’attirer l’attention…

« Je veux proposer de s’appuyer sur un triangle d’or villes-clubs-Education nationale pour qui le contrat sera gagnant-gagnant.  » a indiqué Karl Olive vendredi. Effectivement ce n’est pas faute de l’avoir dit et écrit et depuis des décennies. Ce tryptique était au fondement de la filière sportive des collectivités territoriales ! Une idée qui circule depuis plus de 30 ans avec de multiples tentatives, contrats, … «  » Chacun joue dans son couloir, mais il faut un guichet unique », résume le chef de mission. Oui c’est sur et c’est d’ailleurs pour ça qu’a été lancé le chantier nouvelle gouvernance du sport !

La question est plutot pourquoi toutes les pistes proposées par Karl Olive qui sont déjà connues ne sont pas mises en oeuvre ?

Donc rien de nouveau … mais même si Karl Olive redit ce qui est dit depuis des années, lui qui a l’oreille de nos dirigeants et dirigeantes sera peut-être écouté.

A lire

La semaine médiatique du sport dans les cités : 3 visions 3 époques ?

Si on rate les jeux de Paris 2024, ne ratons pas leur héritage !

Ouvrir les équipements sportifs au public, séances sportives gratuites le WE : les tendances de la rentrée dans les villes

« Le premier playground d’un gamin c’est la cour d’école » Nicola Karabatic

Pour être une réussite le plan massif du Président Macron pour les équipements sportifs doit créer de l’urbanité sportive

Le grand plan « massif » du Président Macron pour les équipements sportifs de proximité : un copier coller du plan J Sports lancé il y a 30 ans ?

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?

à lire aussi

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.