Pourquoi la loi Climat et résilience va modifier la conception des équipements sportifs ?

La loi « loi Climat et Résilience », du 22 août 2021 vise à accélérer la transition écologique de la société et de l’économie françaises. L’artificialisation des terres divisée par deux d’ici 2030 et le zéro artificialisation nette avant 2050 va mettre fin à l’étalement urbain. Le foncier va devenir rare et cher.
Pour répondre à cette évolution il sera nécessaire concevoir des équipements sportifs qui concentrent plusieurs activités dans une logique de polarisation des usages et surtout des équipements conçus sur plusieurs niveaux.

La loi du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, dite « loi Climat et Résilience », vise à accélérer la transition écologique de la société et de l’économie françaises
À l’origine de la loi et en réponse au mouvement des « Gilets jaunes » né à la fin 2018 la Convention citoyenne pour le climat et le « grand débat national », qui se déroule pendant le premier trimestre 2019

L’artificialisation des terres divisée par deux d’ici 2030.

L’article 191 de la loi prévoit que le rythme d’artificialisation devra être divisé par deux d’ici 2030. Le zéro artificialisation nette devra être atteint d’ici 2050. Les décrets d’application permettront de définir les conditions d’application de ces dispositions. Mais pris à la la lettre cela signifie que les villes ou les intercommunalités devront dans les 10 prochaines années construire 2 fois moins de surfaces au sol qu’au cours des 10 dernières années.

Fini l’étalement urbain le foncier va devenir rare

L’article 192 précise les leviers pour lutter contre l’artificialisation des sols. La lutte contre l’artificialisation des sols et l’atteinte du ZAN (Zéro artificialisation nette) doivent ainsi être poursuivis en recherchant l’équilibre entre  :

  • la maîtrise de l’étalement urbain,
  • le renouvellement urbain
  • l’optimisation de la densité des espaces urbanisés,
  • la qualité urbaine,
  • la préservation et la restauration de la biodiversité et de la nature en ville,
  • la protection des sols des espaces naturels, agricoles et forestiers,
  • et la renaturation des sols artificialisés

Un foncier va devenir rare et cher. Fini l’étalement urbain, la loi pose un principe général d’interdiction de création de nouveaux centres commerciaux qui entraîneraient une artificialisation des sols .

Les terrains de grands jeux sont ils des terrains artificiels ?

L’article 192 de la loi définit l’artificialisation des sols (brute et nette) et la désartificialisation (extraits) :
* « L’artificialisation est définie comme l’altération durable de tout ou partie des fonctions écologiques d’un sol, en particulier de ses fonctions biologiques, hydriques et climatiques, ainsi que de son potentiel agronomique par son occupation ou son usage » ;
* « La renaturation d’un sol, ou désartificialisation, consiste en des actions ou des opérations de restauration ou d’amélioration de la fonctionnalité d’un sol, ayant pour effet de transformer un sol artificialisé en un sol non artificialisé » ;
* « L’artificialisation nette des sols est définie comme le solde de l’artificialisation et de la renaturation des sols constatées sur un périmètre et sur une période donnés ».

On attend avec impatience les décrets d’application et on espère que le ministère des sports est associé à leur rédaction et qu’il plaide que les terrains de grands jeux sont des terrains naturels.
Mais on peut s’attendre dans les prochaines années à une modification dans la conception des équipements sportifs avec des équipements plus denses, conçus sur plusieurs niveaux comme c’est déjà le cas dans quelques métropoles.

Lien vers des complexes sportifs qui répondent à cette tendance de polarisation des usages et concentration des activités et qui créent de l’urbanité sportive

La cité des sports d’Issy-Les-Moulineaux : un complexe sportif sur 3 niveaux
Le centre sportif Alain Mimoun à Rueil-Malmaison : un terrain de foot et une piste d’athlétisme au dessus de la piscine.

Voyage au coeur de l’innovation en matière d’aménagements et d’équipements

Le cout des équipements sportifs : combien coute un équipement sportif en investissement, en fonctionnement

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?

à lire aussi

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.