Le sport santé c’est dépassé passons à la littératie physique

Sport santé, sport sur ordonnance, il y a quelque chose qui cloche. Parlez-en autour de vous et vous verrez que ces 2 dénominations sont associées à la maladie. Pour le gouvernement le sport santé permet de lutter contre l’accroissement de la sédentarité, l’inactivité physique et l’ensemble des pathologies chroniques. Le sport sur ordonnance n’est pas autre chose que la prescription d’une activité physique à des personnes atteintes d’une Affection de longue durée (ALD).

La littératie physique c’est « la motivation, la confiance, la compétence physique, le savoir et la compréhension qu’une personne possède et qui lui permettent de valoriser et de prendre en charge son engagement envers l’activité physique tout au long de sa vie ». C’est la définition la plus répandue à l’heure actuelle

Ce concept est trés répandu au Canada, États-Unis.

Les canadiens y consacrent un site https://litteratiephysique.ca et résume la littératie physique selon le schéma suivant.

source https://litteratiephysique.ca/litteratie-physique/

En france la FFCO (fédération française des clubs omnisports) mène aujourd’hui « des expérimentations avec différentes structures sur Lille, Clermont-Ferrand, Bordeaux et Cholet au sein de d’ écoles omnisports pour construire une réflexion et aboutir à une vision partagée d’une école omnisports de référence pour l’individu et non une école omnisports de juxtaposition de pratiques que l’on observe quelquefois » souligne Sandrine Rabaud cadre technique à la FFCO

Selon elle la Littératie physique n’est pas une nouveauté en soi. S’appuyer sur la pratique d’activité physique pour former des individus en bonne santé n’est pas nouveau. Et de préciser «  la littératie physique a mis un nom nouveau sur la volonté de faire en sorte que l’individu comprenne ce qu’il fait, pourquoi il le fait et surtout qu’il applique dans tous les champs de son quotidien ce concept activité physique facteur de santé. »

Le SNEP dans une publication en 2018 s’interrogeait sur « l’importation de ce concept dans le monde de l’éducation physique et sportive française. »

Selon une étude de Santé publique France publiée il y 2 semaines « plus de la moitié des hommes (54,4%) étaient en surpoids (obésité incluse) et 43,5% des femmes » .

Il est temps de changer de braquet et de faire comme les canadiens de la littératie physique une nouvelle norme pour tous les Français. Développer Vers une nouvelle norme pour tous les Canadiens la littératie physique)

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.