Goodwill publie un rapport sur les conditions de réussite d’un dispositif de sport en entreprise

Jusqu’en 2019, le sport était légalement considéré comme un avantage en nature

Les employeurs qui investissaient dans le développement du sport au sein de leur entreprise devaient théoriquement payer des cotisations sociales à l’URSSAF.

Suite à la loi ASAP (Accélération et de Simplification de l’Action Publique) de 2020, le sport n’est plus considéré comme un avantage en nature et l’employeur n’aura plus de cotisations à payer pour la mise à disposition d’équipement sportifs et le financement de prestations sportives.

Le gouvernement souhaite, grâce à cet amendement, mettre le plus de personnes au sport pour améliorer leur état de santé. Dans ce cadre le cabinet Goodwill Management, commandité par les acteurs de l’activité physique et sportive en entreprise (TrainMe, Sport Heroes, OLY Be et Gymlib), a réalisé un rapport pour identifier les conditions dans lesquelles le sport en entreprise permet d’encourager la pratique d’une activité physique pour une meilleure santé. Lien vers le rapport

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.