Une assemblée du sport …. pour remplacer le CNAPS ?

Lors de ses vœux la ministre a annoncé la création d'une assemblée du sport « qui établira une méthode pérenne de travail à cinq et rendra ses conclusions en juin 2011 ».

« Je veux que nous définissions avec tous ces acteurs les priorités de la politique des sports de la Nation et ensuite que les responsabilités soient clairement établies. Nous allons lancer d’ici quelques semaines une Assemblée du sport qui établira une méthode pérenne de travail à cinq et rendra ses conclusions en juin 2011. Ce ne sera pas un énième colloque ou les 50e Etats généraux. C’est une Assemblée permanente qui doit survivre à tous les remaniements. »
Et à la RGPP … Il faut effectivement se souvenir que le CNAPS surnommé parlement du sport par MG Buffet a été supprimé sur fond de RGPP par B Laporte. « La révision générale des politiques publiques impulsée par le Président de la République et conduite par le Gouvernement conclut à la nécessité de simplifier le mode d’intervention de l’État pour le rendre efficace et plus resserré. À cet égard, il a été demandé aux administrations de réfléchir à l’opportunité de maintenir les différentes commissions relevant du champ de leur compétence. D’autre part, la concertation sur les différentes matières concernant les APS a trouvé sa place dans des structures nouvelles mises en place par l’État ou au sein de ses opérateurs, qui remettent en question l’existence du CNAPS. En effet, il est apparu que : s’agissant du rôle consultatif du CNAPS, plusieurs entités jouent ce rôle, notamment les comités techniques paritaires, le Comité national olympique et sportif français ainsi que l’Agence française de lutte contre le dopage. En outre, la concertation entre l’État, les collectivités locales et le mouvement sportif trouve efficacement sa place au sein, d’une part, de la commission nationale du sport de haut niveau, et, d’autre part, du conseil d’administration et des commissions déconcentrées du Centre national pour le développement du sport (CNDS) auxquelles les collectivités locales sont maintenant associées » répondait le secrétaire d’Etat au sport en 2008. ( JO AN du 7/10/2008 page 8659 question 27189)
Alors une assemblée du sport, qui ne soit pas des états généraux et qui ne débouche pas sur un CNAPS… la fenêtre de tir n’est pas large pour se démarquer des prédécesseurs. Ce qui importe à nos yeux c’est que cette nouvelle structure impacte la gouvernance du sport  au niveau des territoires.

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.