Merci Mr Thomas Bach d’avoir maintenu les JO de Tokyo, des jeux qui marqueront la transition vers une nouvelle génération de JO globaux et durables.

Je suis content que les jeux aient lieu. Content comme simple téléspectateur qui tous les 4 ans attend cet évènement qui donne aux étés olympiques cette saveur particulière de pouvoir vivre à distance une sorte de parenthèse dans laquelle se marient histoire individuelle, aventure collective, communion, tradition, légèreté, passion, enthousiasme, gaieté. Bref ce qui fait du sport et des JO sa dimension humaine et universelle.

Au diable ces commentaires sur le cout des jeux, sur l’impact de la crise sur les jeux, sur fallait il ou pas maintenir les jeux. Pour certains » le CIO a maintenu coûte que coûte les Jeux de Tokyo pour sauver l’organisation et le financement d’une bonne partie du sport mondial. Au risque de leur faire perdre toute valeur symbolique, c’est-à-dire toute valeur » Des Jeux en manque de sens Pour d’autres la covid et les taux de contamination auraient du conduire le CIO et le gouvernement japonais à annuler.

Mais pour moi simple téléspectateurs, franchement, spectateurs ou pas dans le stade, sponsors qui boudent ou pas l’évènement, programme business ou pas je m’en tape.
Ca ne changera rien, l’affrontement et la performance n’en seront que plus beau. (Ce qu’il faut par contre ce sont des commentateurs et des consultants à la hauteur et ça c’est un sacré challenge pour eux aussi qui contribueront à la réussite ou pas du rendu télévisuel de ces jeux hors normes).

« Un goût de victoire déjà parce qu’ils se tiennent », estime Roxana Maracineanu


Elle a raison la Ministre des sports le maintien des jeux est une victoire. D’abord ça change de l’actualité morose entre covid, inondations, dérèglement climatique.
Ensuite l’annulation aurait été catastrophique pour un certain nombre d’athlète dont la carrière est programmée pour cet évènement hors norme. Enfin l’annulation des jeux aurait été en quelque sorte une capitulation face à la covid dont on commence à comprendre qu’il faudra vivre avec et pour longtemps.
Alors merci Mr Thomas Bach d’avoir pensé aussi à nous simple téléspectateur.

L’histoire retiendra peut être qu’avant les J0 de Tokyo on vivait sans virus

Le président Macron a raison « Ces Jeux olympiques devaient se tenir. Vivre avec le virus, c’est aussi ça. On doit résister, on doit tenir ces JO. « 

Au delà on peut penser que ce jeux vont permettre de remettre les sportives et les sportifs et leur performance au coeur de l’Arene, des athlètes qui ne devront compter que sur eux mêmes, sans le soutien du public. Un retour aux sources qui devrait rapprocher les athlètes des téléspectateurs. Un retour aux sources qui donnera lieu sans aucune doute à des formes de célébration inattendues mais à des innovations qui marqueront un tournant dans les jeux

L’histoire retiendra que les JO de Tokyo sont les derniers jeux du gigantisme (sans spectateurs … )

Je fais le pari aujourd’hui que les JO de tokyo marqueront un tournant dans l’histoire. Parce qu’ils démontreront qu’on peut réussir des jeux sans des dizaines de milliers de spectateurs dans les stades, qu’il existe d’autre forme de communion avec les athlètes, que les athlètes finalement sont mieux considérés, …

A Paris 2024 d’ouvrir la voie d’une nouvelle génération de JO globaux et durables

La pression sera désormais sur Paris 2024 qui devra prendre le virage vers des jeux durables, plus frugaux, des jeux hybrides.
– Des jeux qui concernent les spectateurs, téléspectateurs, fan, followers, mais aussi les pratiquants
– Des jeux entre équipements sportifs traditionnels et aménagements urbains
– Des jeux pour toutes les générations dans lesquelles les générations Z et Alpha qui désertent le spectacle sportif traditionnel sont à conquérir
– Des jeux où l’athlète est centre tout en étant accessible
– Des jeux qui associent sobriété et jovialité
– Des jeux hybrides qui font le lien entre l’histoire et l’innovation

Pour Paris le défi est énorme, organiser des jeux olympiques globaux, des jeux qui redonnent du sens à la pratique sportive à la beauté du sport, des JO globaux qui font du sport un fait social total.

Merci Mr Thomas Bach d’avoir maintenu ces Jeux. Des jeux qui font perdurer les athlètes et le sport en le maintenant  au coeur de l’Arène et de la vie.

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.