Prospective du sport, innovations, technologies, concepts par Alain Loret

 « Alain LORET propose 1.000 pages d’analyse prospective en libre accès pour identifier les grandes tendances d’évolution du sport à l’horizon 2050 »

Management numérique du sport Fédérations et Villes

Première étape : les nouvelles technologies

Ce webook s’adresse aux cadres du sport ayant déjà identifié l’importance stratégique des changements issus de la transformation numérique des organisations sportives. Que l’on parle des fédérations et de leurs structures déconcentrées, des clubs associatifs, des CROS et des CDOS ou bien encore des services des sports des collectivités locales et territoriales, ce qui se profile au plan de leur management est totalement inédit. Avec le numérique plus rien ne sera comme avant en matière de pilotage et de développement du sport. Toutes les modalités de sa gouvernance administrative et politique seront revues et corrigées à l’aune de nouvelles technologies digitales.

Seconde étape : l’ubérisation du sport

Nous avons vu dans la première étape de ce travail d’analyse et de préconisations que la « Transition numérique » des organisations sportives institutionnelles bute sur des questions sans réponses. Ce Web-book, qui sera diffusé en plusieurs phases jusqu’à la clôture des Jeux paralympiques de Paris, tentera de les formuler avec un objectif précis : que ces réponses constituent des solutions digitales immédiatement opérationnelles.

Nous allons voir que ces réponses sont complexes. Elles doivent être recherchées dans la structure même de l’organisation du sport français. Celle-ci ne semble plus adaptée à la demande exprimée par la société contemporaine. Comme nous allons le voir dans cette publication, ce point fut confirmé par une remarquable étude publiée le 10 mai 2022 . Elle est particulièrement intéressante car elle fut validée officiellement par toutes les autorités sportives du pays. Ce qui est rare

Troisième étape : théorie et concepts

C’est un nouveau « Système des Sports » saturé de nouveautés qui émerge sous nos yeux. Le défi consiste à en anticiper les conséquences sur les organisations sportives et sur le savoir-faire de ceux qui les dirigent. Nous n’avons jamais constaté une telle masse de transformations. Il en résulte que la Transition numérique des organisations sportives butte sur de nombreuses interrogations

« Métavers & Métasport « 

Du Métavers au Métasport le début de l’histoire

Ce Webook analyse les incidences et impacts présents et futurs des technologies intrinsèques au métavers sur l’écosystème sportif mondial. Il inclut ses potentielles conséquences négatives sur l’environnement. Il montre que les différentes évolutions identifiées sont majeures et inattendues. L’importance considérable de ces transformations nous a conduit à élaborer un macroscénario sur la base des données actuellement disponibles. Il repose sur une problématique inédite que nous formulons comme suit : « Avec le métavers, le sport n’est pas dans une phase de changement mais dans un changement de phase ». Nous avons baptisé la nouvelle phase : le MétaSport. Pour arriver au stade actuel, quatre vagues historiques sont repérables. Il s’agit de périodes successives de développement ou de transformations rétrospectives et prospectives de type « mégatendances » dites « structurantes » qui sont présentées dans ce document.

Sport & Métavers l’étrange transformation

Ce Webook présente la bascule dans le Métavers des Jeux olympiques de Los Angeles (2028) à partir de l’étude du cas Hamza :  

– « Hamza est un Californien de 35 ans. Il travaille dans la Silicon Valley où il a créé une start-up baptisée MetaSportTech® qui vient de réussir une levée de fonds de 150 millions de dollars. L’objectif consiste à développer des services aux entreprises en lien avec le métavers dédié sport dont il est devenu l’un des grands spécialistes américains.

C’est aussi un fan olympique extrêmement chanceux. En effet, grâce à une Blockchain Olympique Expérimentale (B.O.Ex.), il a eu l’opportunité de prendre en 2023 une option sur un MetaPassVip2028. Il s’agit d’une « carte augmentée » d’accès olympique. Une sorte de billet numérique d’un nouveau genre. Cela lui a coûté un bras. Mais ça lui permettra de participer en tant qu’acteur dématérialisé aux premiers Jeux olympiques métaversés de l’histoire en 2028″.

L’ubérisation des fédérations

Ubérisation du sport une affaire d’Etat

Ce Webook analyse l’ubérisation des fédérations sportives. Elle conduit à leur marginalisation par désengament ou non-engament des sportifs dans leurs structures déconcentrées historiquement établies au XXe siècle sur des bases doctrinales surannées profondément obsolètes aujourd’hui.

Les gaulois : l’interview oubliée

L’ubérisation sportive interpelle les acteurs économiques qui l’expliquent difficilement. La raison est généralement une méconnaissance de la situation institutionnelle du sport français. Cela est très handicapant au plan marketing surtout si, comme ils le constatent, elle se traduit par une désaffection du sport promu par le service public. Ils se retrouvent alors face à une véritable aporie : le service public ne répondant plus aux besoins des usagers, comment prendre le relais de l’État sans transformer ces derniers en consommateurs ?

Le sport en 2030 : il sera numérique

Ce Webook présente la méthodologie de prospective du sport permettant d’identifier le profil du sport en 2030.

Numérique et politique sportive urbaine

Ce Webook résulte d’une analyse stratégique réalisée pour l’ANDIISS-Normandie. Il porte sur les rapports complexes que le sport local entretient avec les technologies numériques. Le but est de présenter les effets qu’elles induisent sur les politiques sportives urbaines. L’ANDIISS a souhaité étudier la problématique d’une « datalisation » de l’écosystème sportif des villes. L’hypothèse est qu’elle susceptible d’engendrer des innovations protéiformes en termes de gouvernance locale du sport. Celles-ci produiraient alors une nouvelle chaîne de valeur intégrant des processus inconnus dans la conception des services et des équipements sportifs. Le numérique constituerait le premier facteur de changement à forte valeur ajoutée technologique venant en appui des stratégies innovantes des élus locaux.

Doctrine du sport

Ce document de 40 pages établit le contexte méthodologique dans lequel les acteurs politiques et institutionnels vont devoir réfléchir dans un premier temps puis agir dans un second temps pour élaborer une nouvelle doctrine du sport tricolore. Elle devra être construite pour les décennies à venir. Rappelons que la dernière qui régit toujours l’administration du sport en 2024, fut officiellement validée en 1964 par le Général De Gaulle. Elle s’inspirait sans le dire de l’organisation du sport par l’État telle qu’elle fut instituée en Allemagne de l’Est (Ex- République Démocratique Allemande ou RDA) lors de la « guerre froide ». Tous le monde a oublié ce remarquable épisode historique. Il montre clairement que les bases politiques de l’organisation du sport français doivent profondément évoluer vers d’autres modes de gouvernance. Ce que propose ce document à partir de vingt préconisations indexées sur le futur.


partager
Twitter
LinkedIn
Facebook
Email
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?

à lire aussi

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.