« Une fédération sportive ne peut pas stocker d’informations sanitaires. À date, il faut un contrôle systématique par l’entraîneur, un bénévole ou un agent de la collectivité. »

Selon Ouest france qui cite la ministre des sports « Une fédération sportive ne peut pas stocker d’informations sanitaires. À date, il faut un contrôle systématique par l’entraîneur, un bénévole ou un agent de la collectivité. Et c’est d’ailleurs ce que la ministre Roxana Maracineanu a répété ce lundi matin face aux présidents et présidentes de fédérations à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep) à Paris », a répondu le ministère chargé des Sports.

Ouest france

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.