#STAPSoubliés : le SNEP à la manoeuvre

La mobilisation en faveur des STAPS ne faiblit pas au contraire. Le SNEP appuie sur l’accélérateur. « STAPS : On continue et on amplifie la pression par tous les moyens » a communiqué le syndicat qui met au débat une manifestation nationale STAPS (étudiant – personnel) à Paris devant l’assemblée nationale en lien avec la discussion du budget 2022 fin novembre. Cette mobilisation doit se construire dans chaque STAPS regroupant personnels et étudiant.es.

Inscrire dans le débat politique dans la présidentielle et les législatives

Nos revendications doivent aussi s’inscrire dans le débat politique de la présidentielle et législative qui arrivent souligne le SNEP qui dénonce « Un mépris politique ainsi que ce fait scandaleux qui est que nous (fonctionnaires) devons utiliser (« perdre ») beaucoup d’énergie pour demander, quémander auprès de « notre employeur » des moyens pour simplement remplir décemment nos missions !!! »

Un plan de rattrapage pluriannuel chiffré autour de 100 millions d’euros

Le SNEP rappelle que depuis 2017 (en lien avec le rapport Terret) un plan de rattrapage pluriannuel chiffré autour de 100 millions d’euros est demandé et dans l’immédiat un plan d’urgence pour les STAPS les plus en difficulté estimé à 100 postes (enseignants EPS, enseignant chercheurs (EC) et Biatss), soit 10 millions d’euros en lien avec le débat budgétaire 2022 en cours et avec une effectivité au plus tard à la rentrée 2022.

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.