Les dirigeants sportifs ont le blues

C’est ce que révèle l’étude Cosmos Aesio mutuelle portant sur un échantillon de 421 dirigeants d’associations sportives réalisée par OpinionWay

Selon l’étude 73 % d’entre eux sont plutôt inquiets et mettent en avant « des sentiments à connotation négative ».

83 % sont inquiets de l’évolution de l’emploi dans le secteur sportif mais 53 % pour leur structure
8 structures sur 10 jugent que le CoSMoS a bien défendu le sport auprès des pouvoirs publics
60 % des dirigeants ont peu de visibilité sur le déploiement de l’ANS (agence nationale du sport) et ses impacts

L’enquête met en exergue les points suivants

  • Une inquiétude des dirigeants sur l’emploi et la situation financière de leurs associations et du secteur en
    général
  • Des dirigeants dans l’attente d’un retour à la normale, un souhait de développer à nouveau leurs activités
  • Des mesures gouvernementales plus difficiles à mettre en oeuvre pour certaines associations
  • Une solidarité entre les acteurs du milieu sportif, avec le CoSMoS qui a joué son rôle dans la défense du sport
  • Des dirigeants dévoués et heureux dans leur travail, mais avec le sentiment de ne pas être assez reconnus
  • Un développement de l’activité incertain ; une attente mesurée des JO et une attente d’en savoir plus sur la création de l’Agence National du Sport

lien vers l’étude

A lire l’ITV dans l’équipe Philippe Diallo (Cosmos) : « Une à deux saisons difficiles à passer »

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.