L’entrée en vigueur du pass sanitaire va-t-elle couler les clubs de sport?

Le pass sanitaire est obligatoire, depuis le 9 août, pour toute pratique sportive au sein d’un club. Les dirigeants des fédérations subissent un nouveau coup dur, après une saison 2020/21 entrecoupée de fermetures. L’euphorie des Jeux olympiques n’aura pas duré longtemps.

Challenges

« Il faut expliquer aux adhérents que le pass sanitaire est le seul moyen pour que le monde associatif puisse reprendre. Nos clubs ne supporteront pas une nouvelle fermeture », confie Philippe Bana (hand ball)
« Ça va certes compliquer la gestion des clubs, mais vu que nous avons peu de majeurs, je ne pense pas que le nombre de licenciés va fortement diminuer », explique James Blateau, (gymnastique )
« Nous sommes modérés: évidemment, nous sommes inquiets du nombre de personnes réfractaires à s’inscrire à cause du pass sanitaire. Mais si c’est la seule solution pour que nos clubs ne ferment pas, alors oui nous incitons à la vaccination », explique Amélie Oudéa-Castera (Tennis)
« …. Dans tous les cas, nous avons des obligations de moyen, pas de résultats. Les gardiens de locaux, entraîneurs ou présidents d’associations contrôleront le pass, mais pas les identités. Des contrôles de police au hasard pourront sûrement avoir lieu », détaille Jean-Pierre Siutat, (Basket)

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.