Le pass sanitaire : un frein à la reprise en club

Le Cosmos vient de publier sa 11ème enquête sur la crise Covid. Celle ci réalisée début septembre démontre que 85% des structures se voient obligées de contrôler leurs usagers. Seule une minorité (31,9%) ne rencontre pas de difficulté particulière quant à la mise en place du pass sanitaire auprès de leur public.

Une grande partie pointe l’insatisfaction de la clientèle (45,2%). Plus de 34% des structures capables de l’estimer, constatent des baisses de fréquentation et de CA significatives, supérieures à 20% depuis la mise en place du Pass sanitaire fin juillet.

L’enquête démontre également que 34,8% des structures interrogées ont constaté des désengagements de bénévoles ne souhaitant pas présenter de Pass sanitaire et pourtant au cœur de notre système sportif.

Inquiétant 68% des structures craignent que leur public ne revienne pas 71% pensent que le Pass sanitaire
en serait la principale raison.

L’enquête trés complète porte également sur d’impac sur le Pass sanitaire sur les employés qui est globalement accepté. 84,9% des structures ne rencontrent aucun problème.

A lire sur le site du COSMOS

A lire également CNOSF, ANDES, ANDIISS ont élaboré un modèle de convention qui impose aux associations leur responsabilité dans la mise en application du pass sanitaire.

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.