Gouvernance du CNOSF : une rupture qui coute cher.

A l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale le 15 septembre prochain  figure avant  les questions diverses : la rémunération des dirigeants du CNOSF  

2 dirigeants sont concernés : la présidente qui aujourd’hui est rémunérée par la FFF et la SGA.

Ce n’est pas le montant de la rémunération de la présidente du CNOSF qui nous questionne : 9000 € ,  pour la SGA 8300 €, là en revanche ça risque de grincer selon nos infos même si comme le met en évidence l’article de l’équipe Astrid Guyard serait ministrable. Ce à quoi elle ne dit pas non. Une rémunération de ministre avant l’heure pas tout à fait. Une / un ministre touche  10000 € par mois.

L’équipe du 8 sept

Ce qui nous interroge c’est  le coût de la gouvernance du CNOSF !  

Le président du CNOSF, un président directeur général selon les statuts

Cette rémunération est-elle justifiée ? Nous le pensons car le président du CNOSF est plus qu’un président c’est un président directeur général. Donc si la présidente assure également les fonctions de DG du CNOSF, pourquoi pas ?  En effet l’article 9 VI des statuts du CNOSF précise que « le président assume sous sa responsabilité la direction générale du CNOSF. Il préside les assemblées générales, le conseil d’administration et le bureau exécutif. Par contre pour les autres membres du bureau exécutif ni les statuts, ni le règlement intérieur ne font mention de responsabilités particulières 

Mais il n’en est rien. En effet le conseil d’administration  a  décidé le recrutement d’un / une DG (de haut niveau bien sur), d’un / d’une directeur de cabinet. L’actuel directeur du CNOSF deviendra conseiller spécial.

Une PDG, un DG, un direc cab, une SGA, un chargé de mission …. une gouvernance qui s’approche d’ 1 million d’Euros.

La présidente, un / une DG, un / une dir cab et une SGA, et un conseiller spécial  on est pas loin du million d’Euros !

L’AG du CNOSF va donc être amenée à faire ou non le choix d’une vraie rupture dans un contexte de rentrée sportive qui préoccupe les dirigeants bénévoles des clubs associatifs.

Quel qu’en soit le résultat, il ne sera pas sans conséquence pour l’image du CNOSF et ses membres.

partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur print

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.