Crise au CNOSF : est ce bien raisonnable ?

L’année 2023 s’annonce cruciale pour le sport français (cf mes voeux pour 2023), et le CNOSF est toujours dans la panade. On pouvait penser que les choses étaient en train de rentrer dans l’ordre suite au vote du CA qui a renouvelé toute sa confiance à sa présidente.

Mais patatras, Brigitte Henriques remet une pièce dans la machine à écorner l’image du sport Français en portant plainte contre Romain Molina pour Cyberhacèlement. Elle avait déjà porté plainte pour diffamation contre le média norvégien Josimar Football qui l’a citée dans des affaires de violences sexuelles, couvertes par la Fédération française de football alors qu’elle en était vice-présidente. L’auteur de l’enquête n’était autre que Romain Molina.

En haut lieu on ne comprend pas la stratégie de la présidente par contre on connait la capacité d’investigation de Romain Molina …. Mais on commence à s’impatienter. Certains membres du CA pourtant rangés à la cause de la présidente se questionnent.

Comment arrêter la crise ?

La crise peut elle durer jusqu’aux JO ? et pourquoi pas … de révélation en révélation, de plainte en plainte, la crise dure déjà depuis 6 mois. Pourquoi pas 6 mois de plus. Quand viendra le temps de l’instruction des différentes plaintes ? juste avant les jeux ?

Un CA aura lieu jeudi matin avant les voeux présentés le soir, des voeux à 2 voix, celle de la ministre et de la présidente du CNOSF.

D’aprés nos informations, les administrateurs qui avaient demandé l’accès aux comptes pourraient aller plus loin… Les vœux pourraient être gâchés !

partager
Twitter
LinkedIn
Facebook
Email
Imprimer
Cet article vous a-t-il été utile ?

à lire aussi

A quel point cet article vous a-t-il été utile ?

Cet artcile ne vous a pas été utile?

Newsletter Gratuite

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez toute l'actualité des décideurs du sport.

Nous apprécions vos commentaires utiles !

N'oubliez pas de nous suivre sur nos réseaux sociaux.